Écrivain en herbe? Viens partager ta passion pour l'écriture avec nous!
 

Partagez | 
 

 l'Ecrivain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
L
Féminin
Nombre de messages : 2845
Age : 22
Localisation : quelque part entre le Japon et les Etats-Unis
Emploi/loisirs : Je n'existe pas pour écrire, j'écris pour exister
Humeur : Enfoncée jusqu'au cou dans ses maths
Date d'inscription : 16/07/2008

Avertissements
Avertissements:
0/0  (0/0)
Explication:
MessageSujet: l'Ecrivain   Lun 31 Mai - 15:58

Ce texte est particulier; j'ai beaucoup hésitéà vous le présenter car j'ai pensé à la portée que ce texte avait eu sur ma classe.
Ce texte à été écrit pour un livre de classe. Tous suivent les trois même règles :
-Ne pas faire plus de deux pages Word
-Comporter les dix mots obligatoires dans leur sens de dictionnaire.
-Etre politiquement correct

Amélie frappa trois petits coups sur la porte de son cabinet de travail et annonça :
-C'est moi, je t'apporte ton thé à la menthe.
Elle entendit le bruit d'une chute de l'autre côté de la porte close. Le son de sa voix L'avait effrayé.
Il ouvrit doucement la porte. Elle ne le regarda que du coin de l'œil, et vit qu'il était fatigué mais qu'il y travaillerait encore. La tasse lui brûlait les mains ; elle se hâta de la déposer sur le bureau, sur le cercle foncé marqué par toutes les tasses précédentes, entre la lampe et l'écritoire en chêne. La jeune femme jeta un rapide coup d'œil autour d'elle : le sol de parquet était quasiment invisible sous le désordre des feuilles de papier. Il était très vétilleux sur ses textes, il les travaillait jusqu'à la perfection ; mais il était plus attentif à la présence d'anacoluthes que celle d'une « rupture ou discontinuité » dans l'un des membres d'Amélie qui s'acharnait à ne pas marcher sur les précieuses feuilles pour ne pas glisser. Sans même la regarder, il lui tendit la suite de ce roman hiératique. Elle l'emporta, et sans même y jeter le moindre coup d'œil, elle le jeta sur la table du salon.
Elle abhorrait ce livre. Bien sûr, au début de son écriture, elle adorait ce qu'il écrivait, le trouvait génial : il écrivait si bien, avait une telle imagination ! Mais la joyeuse symphonie dans son cœur quand elle attendait avec impatience la « suite » était devenue une triste mélopée qui assenait, quand il lui tendait la liasse de papiers sans un regard, sans un mot : « Il préfère ses personnages de roman, si forts et si beaux, aux véritables personnes, trop valétudinairespour ces yeux perfectionnistes ». Ce refrain était à présent encore plus simple, mais plus douloureux : « Il préfère ce roman à toi ». Sa spontanéité à donner un avis positif et enthousiasme s'était transformée en un simple « J'aime bien » compassé, les rares fois on il daignait lui adresser la parole.

Il observa, pensif, le fond de sa tasse et, au lieu de son reflet déformé, il vit Amélie. Elle avait don d'ubiquité : dans le salon, en train de regarder la télévision, dans la tasse, pure hallucination due au manque de sommeil, et dans son cœur, où il sentait tout l'amour qu'il lui portait. Il l'aimait. Il ne lui disait jamais, ne le montrait jamais, mais il aimait cette femme qui apportait du soleil et de la joie dans sa triste vie. Il se sentait coupable de ne jamais lui dire à quel point elle le rendait heureux, surtout que depuis qu'il écrivait, ils ne se parlaient plus.
Il se résolut : il fallait finir d'écrire ce roman. C'était la seule solution pour retrouver Amélie. Il fut pris d'une bouffée d'amour, sa tête tourna un instant puis il se reprit. Il déchira un bout de papier en forme de cœur et il écrivit, au milieu, avec un stylo rouge, une magnifique prétérition qui serait la dernière phrase de son texte :
« Je ne te parle pas de mon amour ».
Il but la dernière goutte de thé et plia le cœur afin d'éviter que la partie écrite soit en contact avec le liquide, se leva et, sans bruit, déposa la tasse dans la cuisine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Aaliah
Animatrice & Chef des Plumes Colorées
Animatrice & Chef des Plumes Colorées Féminin
Nombre de messages : 322
Age : 30
Localisation : Belgique (en espérant que ce pays continu d'exister)
Emploi/loisirs : Future secrétaire/ l'écriture
Humeur : Certainement prise dans un fou rire incontrôlable (cela m'arrive souvent XD)
Date d'inscription : 23/05/2010
MessageSujet: Re: l'Ecrivain   Lun 31 Mai - 16:37

Oulala, les mots obligatoires Shocked Je suis contente d'avoir eu des cours de français sur les mots compliqués XD Peu m'étaient inconnu mais ça reste bizarre de les lire. Cela surprend!

Mais l'histoire est jolie, j'ai bien aimé.

Je dois cependant avouer que cette phrase me pose des difficulté de compréhension Shocked
Citation :
mais il était plus attentif à la présence d'anacoluthes que celle d'une « rupture ou discontinuité » dans l'un des membres d'Amélie qui s'acharnait à ne pas marcher sur les précieuses feuilles pour ne pas glisser.

Ne connaissant pas la définition du mot souligné, j'ai été voir dans le dictionnaire (j'ai pas honte de l'avouer, nul n'est parfait). J'en déduis que tu parles du risque de se casser une jambe? Parce que sur le coup, j'ai due relire la phrase pour être sur de bien comprendre.

_________________
Notre devise: Plume colorée, toujours parée. On va gagner!
Je vaux 6 051 050 € sur HumainAVendre.com, et vous ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Pouet
Masculin
Nombre de messages : 86
Age : 24
Localisation : Paris
Emploi/loisirs : Etudiant
Humeur : Variable
Date d'inscription : 16/08/2009

Avertissements
Avertissements:
0/0  (0/0)
Explication:
MessageSujet: Re: l'Ecrivain   Lun 31 Mai - 17:04

J'ai jamais eu moi en cours de français à écrire des histoires avec des mots imposés. D'ailleurs, j'ai eu qu'une seule fois réellement une histoire à écrire, donc bon.

Je dois dire que tout comme Aaliah je trouve que ça fait bizarre de les lire dans un texte, tous ces mots un peu compliqués, ça donne un côté presque pédant (c'est bien sûr pas ta faute, vu qu'ils étaient imposés, je vois pas vraiment comment les placer autrement ces mots, donc bon). Sinon, je ne vais pas faire une correction détaillée, mais j'ai vu quelques petites fautes éparpillées. Mais rien de grave, donc ça va de ce côté.

Sinon, j'ai bien aimé l'histoire. Quelque chose de calme, avec en même temps comme une atmosphère que je n'arrive pas à nommer, mais que j'aime bien. Je n'arrive pas à l'exprimer, mais j'ai cette impression en lisant de voir vraiment l'homme qui écrit, dans son bureau, tout à son écriture. J'arrive à visualiser ce bureau que j'imagine plutôt ancien, avec un parquet qui craque, avec des feuilles qui vole, une pendule qui émet ses "tic-tac" réguliers... Bref, tu as réussi à me faire imaginer tout ça parfaitement, et j'aime beaucoup. C'est cet atmosphère là qui me plaît. Et évidemment, la fin qui n'en est pas totalement une, qui laisse entendre que tout ne finit pas là, mais qui laisse au lecteur de quoi penser pour ce qui arrive ensuite... j'aime aussi !

Bref, en gros : j'aime bien. (Pas plus constructif sur le coup xD)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
L
Féminin
Nombre de messages : 2845
Age : 22
Localisation : quelque part entre le Japon et les Etats-Unis
Emploi/loisirs : Je n'existe pas pour écrire, j'écris pour exister
Humeur : Enfoncée jusqu'au cou dans ses maths
Date d'inscription : 16/07/2008

Avertissements
Avertissements:
0/0  (0/0)
Explication:
MessageSujet: Re: l'Ecrivain   Mar 1 Juin - 13:34

je suis désolée pour les mots, notamment certains (comme anacoluthe ou valétudinaire) : impossible de les placer sans faire "trop". Pour les autres, je pensait pourtant avoir plutôt bien réussi (ils sont moins longs, d'un autre côté). Peut-être le fait qu'ils soient soulignés vous a perturbé.

Pour Pouet, c'est un essai d'atmosphère triste et calme, un peu un mélange d'amour et de rancoeur (enfin, c'est ce que j'ai essayé :/), si c'est les mots que tu cherches. Merci beaucoup pour vos compliments, car j'ai beaucoup travaillé ce texte, j'y ai passé trois heures au moins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Pouet
Masculin
Nombre de messages : 86
Age : 24
Localisation : Paris
Emploi/loisirs : Etudiant
Humeur : Variable
Date d'inscription : 16/08/2009

Avertissements
Avertissements:
0/0  (0/0)
Explication:
MessageSujet: Re: l'Ecrivain   Mar 1 Juin - 14:02

Voilà ! Cette sensation me rappelle en fait tellement de souvenirs, qui sont désagréables, mais en même temps très instructifs. Donc tu as vraiment bien réussi à faire passer tout ça, je trouve ça très très bien Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Père Castor
Fondateur Papa Castor CrayonivoreUN CRAYON! À table les enfants !
Fondateur Papa Castor Crayonivore
UN CRAYON! À table les enfants ! Féminin
Nombre de messages : 5527
Age : 23
Localisation : J'aimerais être là-bas ~
Date d'inscription : 18/03/2008

Avertissements
Avertissements:
0/0  (0/0)
Explication:
MessageSujet: Re: l'Ecrivain   Lun 28 Juin - 21:48

J'aime bien ton texte. Il est bien écrit, pas de fautes et franchement les mots, t'es trop douée pour avoir réussis à les placer O_o Moi j'aurais pas su ! C'est quoi cette prof qui vous donne des mots aussi compliqués à mettre dans un texte ? xD
Brefouille, j'ai bien aimé. Le sujet aussi était bien ^^

_________________

La douleur infinie de celui qui reste,
Comme un pâle reflet de l'infini voyage
Qui attend celui qui part.
Ellana l'Envol, Pierre Bottero

Limites sans cesse repoussées
Plaisir infini
Écriture.
Ellana, Pierre Botterro

Plume céleste, c’est nous les cheffes. On va les tenir en laisse !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://resident-evil.keuf.net
avatar
L
Féminin
Nombre de messages : 2845
Age : 22
Localisation : quelque part entre le Japon et les Etats-Unis
Emploi/loisirs : Je n'existe pas pour écrire, j'écris pour exister
Humeur : Enfoncée jusqu'au cou dans ses maths
Date d'inscription : 16/07/2008

Avertissements
Avertissements:
0/0  (0/0)
Explication:
MessageSujet: Re: l'Ecrivain   Mar 29 Juin - 6:03

Si ça vosu intéresse, on a publié un livre avec chacun un texte comportant ces dix mots.

L'Edit Mots qu'il s'appelle, il est à la bibliothèque de france, si vous avez l'occasion ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: l'Ecrivain   

Revenir en haut Aller en bas
 

l'Ecrivain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» MH... Ou un Grand Ecrivain
» Quel est votre ecrivain préféré
» jeu de l'ecrivain : lettre W
» Qu'est-ce qui fait le "Grand Ecrivain" ?
» Jeu de l'ecrivain : lettre X
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
P'tite Plume :: Écrire :: Galeries des membres :: Autres Textes-