Écrivain en herbe? Viens partager ta passion pour l'écriture avec nous!
 

Partagez | 
 

 Recherche un professeur =)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Nanas
Féminin
Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 10/02/2009

Avertissements
Avertissements:
0/0  (0/0)
Explication:
MessageSujet: Recherche un professeur =)   Lun 22 Fév - 4:30

Mon niveau :
Ecrivain en herbe.

Ce que je recherche :
Bah un professeur qui pourrait m'aider =)

Exemple de texte :

Le phénix descendit en piqué vers le sol, ses ailes à moitié repliés sur ses plumes de feu. Il plana un petit instant au-dessus du produit blanc étincelant qui piquait son oeil vif, puis posa une patte prudente dessus, l'autre ramenée vers son corps. Aussitôt, il eut une espèce de grimace, et remonta en l'air le plus vite possible. Étant un oiseau du feu, il détestait cette chose sans couleur, glaciale et triste.
Il se remit à voler au-dessus de la rue enneigé, examinant avec méfiance la chose par terre. Et de plus, le produit était étincelant, et cela faisait mal aux yeux. Il ne se montrait pas très prudent, mais c'était normal : les Bipèdes avaient désertés leur nid, et les seuls qui étaient habités avaient encore les volets fermés, avec les rideaux derrière. D'ailleurs, c'était assez tôt le matin. L'aube pointait à peine son nez derrière les nuages grisâtre qui faisait office de barrière aux couleurs roses chatoyante du matin.
L'oiseau de feu regarda le sol, ses ailes rougeoyante tendus, immobile, pour le laisse planer. Il descendit d'un mètre vers la poudreuse, puis, à un centimètre de distance, se remit à battre doucement des ailes pour ne pas remonter ou descendre, en faisant du surplace. Puis, il reposa une patte dessus, vivement, et la retira aussitôt, s'étant préparé au détestable contact, prêt à réagir. La sensation était exactement la même : froide, glacée, horrible.
Soudain, une idée mûrit dans sa tête, une idée toute nouvelle : et s'il essayait d'établir des records ? Aussitôt, il redescendit, plus doucement cette fois encore, prit une grande inspiration, puis posa sa patte orangé sur la chose blanche. Doucement, il posa l'autre patte, et resta ainsi, immobile, comptant dans sa tête presque autant givrée que ses pattes les secondes qu'il arrivait à passer. Il lui fallu toute la maîtrise dont il était possible pour ne pas s'envoler en hurlant d'horreur. Il avait l'air irréel, oiseau rouge-orangé sur la blancheur de la neige qui ne laissait dépasser aucune autre couleur. On aurait pu faire un magnifique tableau...
Il comptait de plus en plus rapidement. Puis, à seize, il n'y tint plus. Ses ailes s'écartèrent de son corps et, très vite, il s'envola au dessus de la poudreuse. Il maugréa : encore heureux que ce produit ne tombe du ciel, comme cela s'était produit l'autre fois. Car alors, il était impossible de l'éviter, sauf en allant se mettre à l'abri sous quelque chose et de n'en plus bouger.
Il se remit alors à voler de droite à gauche, de haut en bas, mais sans quitter des yeux le produit, en dessous de lui, de crainte qu'il ne se soulève pour l'en en recouvrir. Cela faisait maintenant très longtemps qu'il était là, et même sans le désagréable contact de la neige, il commençait à avoir un peu froid, malgré ses plumes presque aussi chaudes que le feu. Son bec claqua sèchement. Il commençait aussi à avoir faim. Mais même dans ses rêves les plus fous, jamais il ne trouverait le moindre petit mulot ici ! Il eut un petit soupir. Il devait bien rentrer au nid : mais quand même, il se sentait bien ici, malgré la neige : car il était seul, et il pouvait s'amuser. Mais sitôt qu'il eut pensé qu'il allait rentrer vers sa famille de phénix, cette idée lui parut insoutenable ; il redescendit donc vers la neige pour essayer de battre son record : seize.
Au bout de un peu plus d'une demi-heure d'essais et de cris, il se renvola, triomphant : il avait atteint dix-neuf. Quand il dirait ça aux autres ! Mais il re-soupira : il n'était plus un petit. Il fallait essayer d'arrêter de s'appliquer à des jeux enfantins. Malgré tout, ils étaient toujours aussi amusants, et malgré l'idée qu'il était maintenant un phénix respectable, pas un petit inconscient, il ne pouvait se décider à les abandonner.
Il fit trois ou quatre tour au-dessus de la rue enneigé en volant à toute vitesse pour se réchauffer, puis s'apprêta à redescendre encore une fois pour essayer de faire plus que dix-neuf, ce qui était quasi-impossible pour un phénix. Mais alors qu'il était à un mètre du sol en redescendant en piqué, prêt à ralentir pour se poser doucement, il entendit un bruit derrière lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Père Castor
Fondateur Papa Castor CrayonivoreUN CRAYON! À table les enfants !
Fondateur Papa Castor Crayonivore
UN CRAYON! À table les enfants ! Féminin
Nombre de messages : 5527
Age : 23
Localisation : J'aimerais être là-bas ~
Date d'inscription : 18/03/2008

Avertissements
Avertissements:
0/0  (0/0)
Explication:
MessageSujet: Re: Recherche un professeur =)   Dim 28 Nov - 9:06

Cette demande est-elle toujours d'actualité ?

_________________

La douleur infinie de celui qui reste,
Comme un pâle reflet de l'infini voyage
Qui attend celui qui part.
Ellana l'Envol, Pierre Bottero

Limites sans cesse repoussées
Plaisir infini
Écriture.
Ellana, Pierre Botterro

Plume céleste, c’est nous les cheffes. On va les tenir en laisse !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://resident-evil.keuf.net
 

Recherche un professeur =)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
P'tite Plume :: Écrire :: Cours & Tutoriels :: Archives-